Péter Esterházy et le posmodernisme

Petra, 2020
Ouvrage sous la direction d’András Kányádi

« Postmoderne est celui qu’on dit postmoderne ou celui dont déjà la mère a été postmoderne ». C’est avec ces propos que Péter Esterházy récusait de son vivant la catégorisation si chère à la critique littéraire. Peut-il y échapper après sa disparition ? Fruit d’un colloque international organisé il y a deux en ans par l’Inalco dans ces mêmes locaux, le volume publié aux éditions Petra porte sur l’essentiel de l’œuvre de l’auteur hongrois parue en traduction française. Il offre dix-sept incursions dans l’univers de cet écrivain majeur qui nous a laissé une œuvre littéraire foisonnante, à la fois novatrice, percutante et ludique, traduite dans une trentaine de langues.

Laisser un commentaire