KARINTHY, Frigyes

1887, Budapest – 1938, Siófok

Incroyablement populaire et productif, d’une virtuosité sans égale, multipliant trouvailles verbales et jeux de mots, curieux de tout (des découvertes de la science à la psychanalyse), se traitant lui-même d’« encyclopédiste » et se donnant pour but de « réviser toutes choses », il a éparpillé son immense talent de moraliste profondément humain et de philosophe visionnaire dans d’innombrables romans fantastiques et utopiques, nouvelles humoristiques, poèmes, pièces de théâtre, pochades pour cabaret, articles, études, pastiches littéraires spirituels et féroces, etc. (L’O&il de la Lettre). Atteint d’une tumeur au cerveau, Karinthy qui « en matière d’humour, n’admettait pas la plaisanterie », fit le récit de sa maladie dans Voyage autour de mon crâne.

page précédente