Cécile A.Holdban

Cécile A. Holdban est poète, traductrice et peintre. Elle a publié plusieurs livres de poèmes, contribue régulièrement à diverses revues, et a accompagné une cinquantaine de livres d’artistes avec ses aquarelles et encres, en collaboration avec d’autres poètes. Certains de ses poèmes ont été traduits en hongrois et italien.
Elle traduit du hongrois, sa langue maternelle, et de l’anglais, et codirige la revue Ce qui reste, une revue hebdomadaire en ligne de littérature, art et poésie( www.cequireste.fr ).
Elle anime des ateliers littéraires et artistiques en milieu scolaire et dans des médiathèques, et participe régulièrement à des festivals, rencontres et lectures autour de la poésie.
Elle est actuellement la poète lauréate d’un projet d’une année scolaire basé au lycée Corot de Savigny-sur-Orge, afin d’accompagner les lycéens dans la composition d’un livre de haïkus qui donnera lieu à une publication et une exposition dans des lieux publics de l’Essonne.

Bibliographie

Poésie

– Ciel passager, L’Échappée Belle Édition, Bagnolet, 2012.
– Un nid dans les ronces, illustré d’encres sumi-e de l’auteur, La Part Commune, Rennes, 2013.
– Poèmes d’après suivi de La route de sel, Arfuyen, Paris, 2016. Prix Yvan Goll 2017 et Prix du Cénacle européen 2017.
– Une robe couleur de jour (Napszín ruhában), avec les aquarelles de Catherine Sourdillon, La Lune Bleue, Paris, 2016.
– Silence, Carnet de notes et de songe, photographies d’Anne Lise Broyer, poème de Cécile A. Holdban, Sous les glycines, Paris, 2016.
– L’Été, avec des dessins de Bobi+Bobi, Al Manar, Paris, 2017
– Viens dans mon poème, Le Petit Flou, 2017
– Toucher terre, Arfuyen, Paris, 2018 (à paraître).

Traductions

– József Attila, Le Mendiant de la beauté, poèmes traduits du hongrois par Francis Combes, Cécile A. Holdban et Georges Kassai, Le Temps des Cerises, Paris, 2014,.
– Karinthy Frigyes, Tous sports confondus, traduction du hongrois et préface de Cécile A. Holdban, Le Sonneur, Paris, 2014.
– Karinthy Frigyes, Propagande, traduction du hongrois de Cécile A. Holdban, La Part Commune, Rennes, 2016.
– Kosztolányi, Dezső, Venise, traduction du hongrois et préface de Cécile A. Holdban, Cambourakis, Paris, 2017.
– Weöres Sándor, Filles, nuages et papillons, traduction du hongrois et préface de Cécile A. Holdban, Po&Psy, 2018 (à paraître).
– Howard McCord, Poèmes, traduction de l’américain et préface de Cécile A. Holdban et Thierry Gillybœuf, La Barque, Paris, 2018 (à paraître).

Ouvrages collectifs

– “Haïkus” in Amours, collectif de haïkus sous la direction de Valérie Rivoallon, éditions Forgeurs d’Étoiles, Rosny-sous-Bois, 2014.
– “Haïkus” in La Vallée éblouie, Unicité, Paris, 2014.
– “Poèmes” in Rivages, Anthologie poétique, Éditions de l’Aigrette, Maison de la Poésie de la Drôme, 2016.
– “La mala fama” in Dehors, recueil pour tous sous la direction de Christophe Brégaint et Éléonore Jame, édition de Janus, Paris, 2016.
– “Poèmes” in Poésie naissance, Le Bateau fantôme, Paris, 2017.

page précédente