L’âme et la langue de Dezső Kosztolányi

2016.11.04.

Editions Vagabonde, 2016
Traduit et préfacé par Thierry Loisel

Dans cette sélection de proses brèves – authentiques manifestes – proposées et traduites par Thierry Loisel, et toutes centrées sur le thème de la langue, Dezso Kosztolányi nous livre un véritable traité d’éthique et d’esthétique, souvent impertinent, mais toujours rédigé avec la juste distance nécessaire face à l’émotion, au savoir académique, à l’altérité, tout en n’ayant de cesse que d’interroger l’énigme du langage et de la beauté pour mieux laisser jaillir la force d’une pensée toujours en mouvement. Poète, romancier, nouvelliste, Dezso Kosztolányi (1885-1936) fut l’un des écrivains hongrois majeurs du siècle passé. Il est notamment l’auteur des fictions Anna la douce, Kornél Esti et Néron, le poète sanglant.

page précédente