« Ivresse de l’aube »
de Dezső Kosztolányi

2010.03.18.

Traduit du hongrois par Georges Kassai
 

Editions L'Harmattan

 

218 pages
Prix : 20,5 €
Date de parution : 2009
ISBN 978-2-296-09299-0

Dezső Kosztolányi (1885-1936)

Connu en France pour ses romans (Néron, le poète sanglant, Anna la douce...), et ses recueils de nouvelles (Le traducteur cleptomane, Drame au vestiaire, L'étranger et la mort... ), le poète et écrivain hongrois Dezső Kosztolanyi est né le 29 mars 1885, dans la ville de Szabadka (aujourd'hui Subotica, Serbie). Son premier recueil de poèmes, Entre quatre murs, paru en 1907, dénote l'influence de la poésie française. Dans son dernier recueil, Bilan, publié en 1935, l'exaltation et le vers libre cèdent la place aux formes closes. Sa maladie lui inspire les grands poèmes de ses dernières années, Ivresse de l'aube et Recueillement en septembre.

page précédente