Journal de galère
Imre Kertész

2010.11.15.

Actes Sud
Natalia Zaremba-Huzsvai et Charles Zaremba

Bien avant la consécration de son travail par le prix Nobel de littérature en 2002, Imre Kertész a noté - sur une période de trente ans (1961 à 1991) - ses observations, ses pensées philosophiques et les aphorismes qui l'accompagnaient lors de l'écriture de ses premières oeuvres. A travers un dialogue avec Nietzsche, Freud, Camus, Adorno, Musil, Beckett, Kafka, et bien d'autres encore, Imre Kertész tente, de façon brillante, de penser l'holocauste, la modernité, la liberté et le totalitarisme.

Matricule des Anges_novembre_décembre_2010_46p
Matricule des Anges_novembre_décembre_2010_47p
Matricule des Anges_novembre_décembre_2010_48p
Matricule des Anges_novembre_décembre_2010_49p

page précédente