Les Oiseaux de Verhovina d’Ádám Bodor

Oscillant en permanence entre policier et fantastique, Ádám Bodor, un des maîtres de la littérature hongroise, crée une atmosphère unique, inquiétante et intemporelle. Tandis que se resserre un étrange étau, l’enfermement s’avère inextricable, laissant poindre l’ombre d’un passé dictatorial.

“On a la conviction d’avoir affaire à un écrivain d’une originalité incontestable, capable de restituer, par l’intensité de l’écriture, un absurde surréaliste et quotidien.” (Nicole Zand)

Cambourakis, 2016
Traduction par Sophie Aude

Laisser un commentaire