Le Zoo de Dieu de Pablo Urbanyi

Un village d’Europe centrale, un palais sous la neige, près de la cheminée un petit garçon qui joue au train électrique sous le regard amoureux d’une adolescente. La Seconde Guerre mondiale est là et l’initiation au plaisir atténue le sordide de la tragédie quotidienne. Inscrit sous le signe de la mémoire et de l’érotisme heureux, ce roman n’est que fulgurance de beauté et d’innocence.

Pablo Urbanyi

Né en Hongrie en 1939. Emigre en Argentine à l’âge de 7 ans, qu’il quitte en 1977 lors de la dictature, pour s’installer au Canada.

Traduit de l’espagnol (Argentine) par Jean-marie Saint-Lu
Actes Sud Littérature, 2010

Laisser un commentaire