20/11/2012

Chaire tournante - Rencontre avec Eszter Balázs 

Institut hongrois

Les intellectuels hongrois, la littérature et l’image de l’Autre (1914-1916)

Depuis une vingtaine d’années les recherches sur la Première guerre mondiale ont mis en avant l’engagement des intellectuels partout en Europe. Cependant l’engagement des intellectuels hongrois n’a pas encore été systématiquement traité. Dans cette présentation, Eszter Balázs proposera une première approche en ce sens de la mobilisation des intellectuels hongrois aussi bien sur le front qu’à l’arrière. Contribuer intellectuellement à l’effort de la guerre – qui fut le cas de la majorité d’entre eux – était fortement lié à la (re)construction de l’image de l’autre incarnée par « l’adversaire » surtout pendant les premières années de la guerre. La dynamique image de l’autre / image de soi a également influencé la considération des alliés. La culture ainsi que la littérature des peuples participant au conflit furent au cœur des préoccupations des intellectuels mobilisés. Pour présenter ce discours, je traiterai de la revue Nyugat ainsi que d’un certain nombre d’autres journaux pendant les premières années de la guerre.

 

Eszter Balázs
Maître de conférence au département de communication et d’étude des médias de L’Ecole supérieure János Kodolányi. Elle est l’auteur de l’ouvrage intitulé « Az intellektualitás vezérei ». Viták az irodalmi autonómiáról a Nyugatban és a Nyugatról [« En tête des intellectuels ». Débats sur l’autonomie littéraire dans Nyugat et sur Nyugat], ainsi que co-auteur avec Phil Casoar des Héros de Budapest, paru chez Les Arènes en 2006. Elle a soutenu sa thèse en co-tutelle à l’EHESS de Paris en 2008.
 

Entrée libre 

page précédente