22/11/2011

Présentation du livre de Pablo Urbányi Le Zoo de Dieu

Bibliothèque de l'Ambassade d'Argentine

Le Zoo de Dieu de Pablo Urbányi (Actes Sud, 2010, traduit par Jean-Marie Saint-Lu) sera présenté par Alicia Dujovne Ortiz, écrivaine essayiste le 22 novembre à 19h à la Bibliothèque de l'Ambassade d'Argentine 6, rue Cimarosa 75116 Paris.

Un village d'Europe centrale, un palais sous la neige, près de la cheminée un petit garçon qui joue au train électrique sous le regard amoureux d'une adolescente. La Seconde Guerre mondiale est là et l'initiation au plaisir atténue le sordide de la tragédie quotidienne. Inscrit sous le signe de la mémoire et de l'érotisme heureux, ce roman n'est que fulgurance de beauté et d'innocence.

« L’envoûtement qui saisit à la lecture provient de la si rare faculté de Pablo Urbanyi à épouser un point de vue d’avant la Chute, dépouillé de sa conscience adulte, pour plonger dans une indignation indissociable d’un émerveillement propre à l’enfance. » (Juliette Einhorn, Le Magazine Littéraire)

Pablo Urbanyi

Pablo Urbanyi est né en Hongrie en 1939. Il émigra vers l’Argentine à l’âge de huit ans. À Buenos Aires, il a exercé les métiers les plus divers : libraire, vendeur de tapis, serveur, journaliste, comédien et metteur en scène. Sa première œuvre publiée, une collection de nouvelles réunies sous le titre Nuit de révolutionnaires, apparut en 1972.

En 1975, Pablo Urbanyi commence à travailler comme rédacteur au cahier culturel du journal La Opinión, mais en 1977 il doit quitter l’Argentine à cause de la terreur et de la violence instaurées par le coup d’État et la dictature militaire. Il s’installe alors auCanada, où il écrit le roman Nulle part (En ninguna parte), parut en 1981 et traduit en anglais et en français. En 1988 il publie Un peu de tout, rien de beaucoup (De todo un poco de nada mucho). En 1992 il présente une collection de nouvelles écrites en hongrois, A hagyaték. Cette même année apparurent son roman Naître une deuxième fois (Nacer de nuevo) et la traduction française de son polar Un revolver pour Mack.

En 1993, Pablo Urbanyi est finaliste au grand prix littéraire Planeta de Argentina, avec son roman Être ou ne pas être, publié en 1994 sous le titre Silver.
 

page précédente