Sándor Márai et sa fortune littéraire

15/04/2010 9:30 - 16/04/2010 17:00

Institut hongrois de Paris

Colloque international co-organisé par la Section d'études hongroises (Département Europe centrale et orientale, INALCO), le Centre d’études sur l’Europe médiane (CEEM,INALCO), l’Institut hongrois de Paris et le Musée Petőfi de Budapest.

La marque infaillible du large succès en France d’un écrivain étranger est sans doute sa parution en format poche. Or, peu de Hongrois ont réussi cet exploit : Sándor Márai, lancé par la maison d’édition Albin Michel, fait partie, avec Dezső Kosztolányi, Imre Kertész et Magda Szabó, du quatuor magyar à avoir réussi une telle percée. Pour commémorer son 110e anniversaire, l’Inalco, en partenariat avec l’Institut hongrois de Paris et le Musée Littéraire Petőfi de Budapest, a décidé d’organiser un colloque international pluridisciplinaire. Articulé autour de quatre axes majeurs : réception, histoire littéraire, poétique et intertextualité , ce colloque a l’intention de réunir des spécialistes francophones travaillant sur l’auteur et de s’interroger, au XXIe siècle, sur l’héritage de l’oeuvre de Márai.

 

 

 

 

 

 

 

 

 Programme

 

Jeudi 15 avril

 

9h30 Ouverture du colloque et de l’exposition Márai intitulée «Vagabondages d’une auberge à l’autre » réalisée en collaboration avec
le Musée Littéraire Petőfi de Budapest

 

Matin : L’Occident et Márai

 

10h Dominique Autrand (Albin Michel, Paris) : L’édition de Márai en France

10h20 Dóra Faix (ELTE, Budapest) : Les secrets du succès de Sándor Márai en Espagne
et en Amérique latine

10h40 Chiara Fumagalli (Paris 3) : Le succès italien de Márai

11h/11h20 : Discussion puis pause café

11h50 Mihály Szegedy-Maszák (ELTE, Budapest): Márai dans le monde anglo-saxon

12h10 Tiborc Fazekas (Université de Hambourg): The literary Reception of Sándor
Márai’s Novels in Germany

12h30 : Discussion

 

Après-midi : Poétique de Márai

 

15h Georges Kassai (CNRS, Paris) : Problèmes de traduction de Márai en français

15h20 János Szávai (ELTE, Budapest) : Márai entre fiction et auto-fiction

15h40/16h : Discussion puis pause café

16h20 Gabrielle Napoli (Paris 3) : Le monologue chez Sándor Márai

16h40 Catherine Mayaux (Université Cergy-Pontoise) : Miroirs décalés et écriture du
malentendu dans « Premier amour » de Márai

17h Catherine Géry (Inalco) : « Les Confessions d'un bourgeois » de Sándor Márai et les soleils noirs de la mélancolie

17h20 : Discussion

 

Vendredi 16 avril 2010

 

Matin : Márai et l’Occident

 

10h Tibor Mészáros (Musée Littéraire Petőfi, Budapest): The Wanderer of the twentieth century

10h20 Jean-Léon Muller (CEEM) : Márai et la France: regard d’un écrivain hongrois sur
la France et les Français dans l’entre-deux-guerres

10h40 Danielle Risterucci-Roudnicky (Université d’Orléans) : L’Allemagne dans le prisme de l’oeuvre de Sándor Márai

11h/11h 20 : Discussion puis pause café

11h40 Antonio Sciacovelli (Université de Hongrie occidentale, Szombathely) : Márai et l'Italie: phénoménologie de l’exil et perte d’identité (Voir Naples et mourir)

12h György Tverdota (ELTE, Budapest) : La patrouille occidentale de Márai

12h20 : Discussion

 

Après-midi : Márai l’intertextualité

 

14h30 Silvia D’Amico (Université de Chambéry) : Márai lecteur d’Homère

14h50 Ákos Cseke (Université Pázmány, Budapest) : Márai lecteur de Krúdy

15h10 Ádám Szabó (Université de Lille) : « Soyez raisonnable, demandez
l'impossible ». La guerre de Canudos dans le roman de Sándor Márai

15h30 András Kányádi (Inalco) : L’hypotexte casanovien de Schnitzler dans
la « Conversation de Bolzano »

15h50 : Discussion et clôture

 

 « Je me sentais comme un grand voyageur… » - Biographie de Sándor Márai


 

page précédente