VÉGH, György

1919, Áporka – 1982, Budapest

Il fut le poète de l’enfance non seulement par ses innombrables contes et comptines, mais aussi par l’émouvant récit qu’il nous a laissé de sa propre jeunesse. (J-L. Moreau, Poèmes et chansons de Hongrie, 1987)

page précédente