TOLNAI, Ottó

1940, Magyarkanizsa 

Rédacteur en chef de la revue littéraire hongroise de Voïvodine Új Symposion de 1969 à 1972 (il est alors contraint de renoncer à cette fonction), il représente dans les années 1960 et 1970 son esprit d’avant-garde, dans diverses manifestations et publications conçues à plusieurs (avec István Domonkos entre autres). Depuis ses premiers livres, le travail d’écriture d’Ottó Tolnai consiste à mettre en mouvement les lignes-frontières séparant les genres, introduisant du prosaïque dans le poème (qui devient ainsi moyen de lecture et d’expression critique de la réalité, comme dans son ironique Ode à Staline), élaborant dans le même mouvement une prose poétique, traversée d’éléments mythiques profondément renouvelés. La plupart de ses textes sont écrits en vers libres sans ponctuation, rythmés par les associations – variables – des unités grammaticales ou sémantiques. Depuis 1992, il dirige la revue Ex Symposion, publiée à Veszprém, au sud de la Hongrie. En France, ses échanges avec Josef Nadj, originaire comme lui de Voïvodine, et dont plusieurs chorégraphies (Échelles d’Orphée, 1992, Journal d’un inconnu, 2002) ont été inspirées par des textes de Tolnai ont contribué à le faire connaître.

page précédente