TAR, Sándor

1941, Hajdúsámson – 2005, Debrecen

Sándor Tar est issu d’une famille de paysans et a très longtemps travaillé en usine. Il commence à publier des poèmes, puis des nouvelles et des études sociographiques dans les années 1970. Les premières traductions en français de ses romans et nouvelles furent remarquées en raison de « l’âpreté de l’univers qu’il dépeint, [de] l’extrême effacement de toute dimension psychologique ou sentimale, [du] rythme tumultueux de sa narration, [de] la véhémence de son tempérament stylistique. Totalement à rebours des antiques glorifications du monde du travail, et sans concession pour un recours aux valeurs profondes de l’humanisme, Sándor Tar donne une tonalité particulièrement sarcastique à cette fin de siècle industriel et urbain ». (Quatr. de couv.)

page précédente