TAMÁSI, Áron

1897, Farkaslaka – 1966, Budapest

Tamási est issu d’une famille de paysans pauvres de Transylvanie. Après avoir été enrôlé au cours de la Première Guerre mondiale, il poursuit des études de droit commercial et travaille dans une banque. Il part vivre aux Etats-Unis de 1923 à 1926 puis revient en Transylvanie et s’établit à Kolozsvár (Cluj) où il commence par publier des nouvelles. Il doit sa célébrité à une trilogie picaresque (1932-1934 : Ábel a rengetegben, Ábel az országban, Ábel Amerikában), plus ou moins autobiographique, dont le jeune héros, Ábel, s’exprime volontiers par calembours et devinettes – dans une langue qui porte la marque du parler des Sicules de Transylvanie –, triomphe de tous les obstacles que dresse devant lui une vie difficile, grâce à son ingéniosité et à la confiance qu’il a dans son innocence. En 1944, Tamási s’installe à Budapest où il poursuit une oeuvre abondante, au style foisonnant et baroque, d’une grande richesse d’inspiration populaire.

page précédente