SZKHÁROSI HORVÁT, András

décédé après 1549

« L’auteur le plus marquant de poèmes chantés de l’époque de la Réforme fut András Szkhárosi Horvát, prédicateur de Tállya, bourg de la Hongrie du Nord-Est. Il écrivit ses oeuvres entre 1542 et 1549. Il avait été, selon toute vraisemblance, moine franciscain à Nagyvárad, avant de se convertir au protestantisme. C’est d’ailleurs tout ce que nous savons de sa vie. Son oeuvre se compose essentiellement de ces poèmes, sortes d’écrits polémiques combatifs, prêches versifiés, où, ne se contentant pas d’attaquer avec une âpre ironie l’Eglise catholique et, surtout, les religieux, il voue aux gémonies les seigneurs qui pressurent et dépouillent le peuple. En utilisant amplement les motifs anticléricaux de la poésie goliardique et la langue et les images de l’Ancien Testament, il sut donner une expression d’une rare force poétique à ses idées. » (Klaniczay, 1981)

page précédente