RIMAY, János

vers 1570 – 1631, Divény

« Issu d’une famille de nobles peu fortunés, János Rimay passa la plus grande partie de sa vie au service de riches seigneurs. Poète typique de la Renaissance tardive, il s’abstient des grandes passions, leur préférant la méditation, la sagesse stoïcienne et cherchant la solitude, loin de la vie bruyante et de l’hypocrisie des cours seigneuriales, et s’adonnant tout entier à ses lectures. Les motifs dominants de ses poèmes seront, désormais, non les grands idéaux de la Renaissance, mais plutôt les grands problèmes de l’existence, les malheurs et les crises de sa propre vie ainsi que celle de l’humanité. Sa virtuosité poétique, la richesse des moyens dont il se sert, placent son oeuvre parmi les meilleures créations du maniérisme en Hongrie ». (Klaniczay, 1981)

page précédente