REMENYIK, Zsigmond

1900, Dormánd – 1963, Budapest

« Comme tant d’autres de sa génération, [Zsigmond Reményik] ne trouva pas sa place dans la Hongrie démantelée de l’après-guerre. En 1920, il émigra d’abord à Vienne, puis à travers l’Argentine au Chili, et au Pérou. C’est à Valparaiso et à Lima que parurent – en espagnol – ses premiers livres. L’Amérique du Sud restera après son retour, survenu en 1927, son expérience
d’homme et d’artiste la plus décisive. Appartenant aux mouvements d’avant-garde des années 20, plus spécialement à l’activisme, l’auteur poursuit pendant ses jeunes années ce que ses contemporains appellent l’expérience totale : l’aventure effrénée ». (Georges Ferdinandy)

page précédente