PÁZMÁNY, Péter

1570, Nagyvárad – 1637, Pozsony

« Le premier écrivain de marque de la période du baroque en Hongrie, Péter Pázmány naquit dans une famille protestante. Converti de bonne heure au catholicisme par les jésuites, il fit ses études dans différentes écoles de la Compagnie de Jésus avant d’entrer finalement dans l’ordre. Après des études à Cracovie, Vienne et Rome, il devint archevêque d’Esztergom et princeprimat de Hongrie. Il fut jusqu’à sa mort la personnalité la plus importante de l’Eglise catholique hongroise en même temps
qu’un des hommes politiques les plus influents et les plus écoutés du pays. C’est surtout à son immense activité d’organisateur et d’écrivain controversiste que la Contre-Réforme dut ses premiers succès. Renonçant à la violence, il s’efforça de promouvoir les objectifs de la Contre-Réforme par des arguments, grâce à des dons étonnants d’orateur. A la fin de sa vie, il publia ses sermons ; le volumineux recueil paru en 1636 constitue le meilleur que, dans ce genre, ait jamais produit la littérature hongroise ». (Klaniczay, 1981)

page précédente