PARTI NAGY, Lajos

1953, Szekszárd

Lajos Parti Nagy est avant tout un poète, qui intitule un de ses premiers recueils Exercices de poignet (Csuklógyakorlatok, 1986). Écrivain particulièrement intéressant de la langue hongroise contemporaine (en prose également), son travail sur le langage comme matériau met en jeu tout ce qui de l’histoire, de la culture et de la société se cristallise dans la langue, qu’il traite avec une grande liberté, force néologismes et créations lexicales souvent jubilatoires. « On distingue généralement la vie et “l’oeuvre” d’un écrivain. Or, cette dernière ne manque jamais de refléter le rapport à la langue (rapport modifié, mais nullement escamoté par la traduction) c’est-à-dire, en dernière analyse, à la vie. D’autre part, en ce qui me concerne, l’absurdité grotesque de la vie en Europe centrale et, plus particulièrement, en Hongrie, a toujours été déterminante pour ma production littéraire. (...) Si j’avais à désigner quelques concepts – pas forcément cohérents – pour définir mon activité ici et maintenant, je choisirais l’ironie, la compassion, la construction et la déconstruction du langage, bref, le jeu. Mon écriture est à la fois forme artistique et banalité quotidienne. Mais si j’étais capable d’en donner une définition rigoureusement exacte, je n’aurais pas à l’illustrer. Fort heureusement, ce n’est pas le cas. » (Auteurs hongrois d’aujourd’hui, 1996)

page précédente