NOVAC, Ana (Harsány, Zimra)

1929, Dés 

Originaire de Transylvanie, ses parents sont déportés, elle est internée à Auschwitz à quatorze ans, où elle poursuit le journal qu’elle avait commencé à onze ans. Elle vit à Bucarest et Berlin avant de s’installer définitivement à Paris en 1969. « Ana Novac aura traversé les grands accidents de ce siècle (...) pratiqué trois langues (le hongrois, le roumain et l’allemand) avant de choisir de s’exprimer en français » (L’O&il de la Lettre, 1995). Elle a écrit dans cette langue de très nombreuses pièces, essais et romans.

page précédente