NÉMETH, Andor

1891, Celldömölk – 1953, Budapest

Écrivain, poète et critique. Après des études littéraires à l’université de Budapest, il se rend à Paris en 1914, et passe les années de guerre en résidence forcée sur l’île de Noirmoutiers. Durant la République des Conseils, il est attaché de presse à l’ambassade hongroise de Vienne. De 1920 à 1925, il collabore à plusieurs journaux de l’émigration, dont Ma. 1926 : il rentre à Budapest, devient membre du comité de rédaction de Dokumentum et traverse une période surréaliste, surtout en tant que théoricien. Il entretient des rapports étroits avec les écrivains et poètes de gauche : Déry, Kassák, Attila József. En 1938, il émigre de nouveau à Paris, où il restera jusqu’en 1947, date de la publication en français de son Kafka et le mystère juif et de son retour en Hongrie. À partir de cette date et jusqu’à sa mort, il travaille comme journaliste et rédacteur en chef de diverses revues hongroises. (Marc Martin, Mélusine, 1995)

page précédente