MÁNDY, Iván

1918, Budapest – 1995

Écrivain important de la littérature hongroise contemporaine, chéri par la génération qui lui succède, Iván Mándy commence à publier durant la Deuxième Guerre mondiale. Longtemps interdit de publication, il ne peut recommencer à faire paraître ses écrits qu’à partir du milieu des années soixante. Ses nouvelles, romans et pièces de théâtre dépeignent un monde où le burlesque et le fantastique surgissent sans cesse dans le quotidien. Il a également beaucoup écrit pour et sur le cinéma. « Je dois tout à cette ville, écrit-t-il au sujet de Budapest, elle a profondément influencé ma vie et ma carrière. Ses lieux, ses places, ses rues, ses cafés, ses petits cinémas, ses terrains de football et toutes les figures qui la traversent peuplent en permanence mes écrits. (…) Je me considère foncièrement comme un nouvelliste, malgré les quelques romans que j’ai pu écrire, ceux-ci renfermant essentiellement des éléments propres à la nouvelle ». (Auteurs hongrois d’aujourd’hui, 1996)

page précédente