LAKATOS, Menyhért

1926, Vésztő – 2007, Budapest

Après des études techniques, il travaille comme ingénieur puis rejoint en 1969 le groupe de recherche sociologique sur les Roms de l’Académie des sciences de Hongrie. A partir de cette date, il exerce également des responsabilités nationales et internationales dans des organisations engagées dans la défense et la représentation des cultures tsiganes. « Menyhért Lakatos a su tirer de son expérience personnelle une épopée où passe la tragédie de tout un peuple (...), la nostalgie de la liberté, la violence tribale et la sanction du génocide » (Jacqueline Chambon et Hubert Nyssen, quatr. de couv.)

page précédente