KOLOZSVÁRI GRANDPIERRE, Emil

1907, Kolozsvár – 1992, Budapest

Journaliste littéraire et brillant essayiste, ce moraliste acerbe et ironique s’est employé à mettre à nu les travers humains, les mensonges de la vie sociale et sexuelle. De nombreux titres ont été publiés depuis son premier roman Les Amours du Docteur Csibráky (1934) où il analysait l’acte gratuit. (L’O&il de la lettre, 1995)

page précédente