KISFALUDY, Sándor

1772, Sümeg – 1844

Ayant choisi le métier des armes, il fit partie, à Vienne, en 1792, de la garde impériale. Au cours de la campagne d’Italie, il fut fait prisonnier par les Français et passa quelques temps en captivité à Draguignan. Marié, il termina sa vie sur ses terres de Transdanubie et connut une gloire extraordinaire. Son oeuvre principale, Les amours de Himfy, se compose de deux cycles : L’amour malheureux et L’amour heureux. Les poètes de la Renaissance, surtout Pétrarque, furent pour lui des modèles. (J.‑L. Moreau, Poèmes et chansons de Hongrie, 1987)

page précédente