KARAFIÁTH, Orsolya

1976, Budapest

Poète, elle met en scène et en question dans ses textes comme dans ses interventions certains rôles que ce terme peut désigner aujourd’hui. Dans ses recueils à la composition soignée, elle coule dans des formes telles que le sonnet un discours banal et sans pathos, décline et tord les références aux cultures populaires, de la « comédie bizarre » au film d’horreur en passant par la fantasy, ainsi que les genres de la chanson, entre l’esprit du cabaret et le kitsch de la romance, auxquels se mêlent des images de la déception, du manque et de la mélancolie.

page précédente