KÁNYÁDI, Sándor

1929, Nagygalambfalva

Figure majeure de la littérature hongroise de Transylvanie,
Sándor Kányádi est né dans un village sicule situé sur les pentes des monts Hargita. Depuis 1950, il vit à Kolozsvár où parut en 1955 son premier recueil de poèmes, qui devait être suivi de dixhuit autres. Pendant de nombreuses années, il fut rédacteur en chef de Napsugár, journal pour les enfants, auxquels il consacra par ailleurs une part importante de son oeuvre. Parallèlement à sa poésie, Sándor Kányádi s’est consacré à la traduction de
poèmes du roumain, du yiddish et de l’allemand (de Rainer
Maria Rilke à la poésie populaire des Saxons de Transylvanie). Il a reçu le prix de l’Association des Écrivains Roumains de Bucarest, le prix Kossuth à Budapest et, en 1995, le prix Herder à Vienne. C’est en 1997 qu’a paru à Budapest un recueil de poèmes sous le titre Quelqu’un marche sur la cime des arbres .

page précédente