IMREH, András

1966, Budapest

Poète, il traduit également les littératures anglaise, espagnole et française. Bien que seul un recueil de ses poèmes ait été publié (en 1998, Ce qui a deux noms), son travail a reçu de nombreuses récompenses, dont le prix József Attila en 2008. Depuis plusieurs années, il dirige les ateliers de traduction littéraire du séminaire organisé par le cercle József Attila pour les traducteurs étrangers.

page précédente