HAZAI, Attila

1967, Budapest

Les récits d’Attila Hazai tels que Le Bleu du sucre ou Budapest Schizo dessinent la ville contemporaine en toile de fond, à travers les perceptions crues ou hallucinées de personnages décalés. Dans Le Bleu du sucre « Feri alias Attila Hazai (dont la manière n’est pas sans rappeler Bret Easton Ellis) nous plonge sans ménagement dans un récit obsessionnel aux allures policières, un univers glauque où l’humour se teinte de bleu et de noir ». (Quatr. de couv.)

page précédente