HAJNÓCZY, Péter

1942, Budapest – 1981

Péter Hajnóczy fait partie de ces écrivains qui sont eux-mêmes « personnages ». Garçon de bain, dynamiteur, vendeur d’images pieuses, il aura fait tous les métiers imaginables avant de s’imposer en Hongrie comme l’un des écrivains phares de sa génération. Précurseur par certains aspects des nouveaux prosateurs des années 1980, Péter Hajnóczy a recours à certaines techniques cinématographiques dans la construction de ses récits, dans lesquels il insère images, visions ou fragments de textes étrangers. Leur fil conducteur est souvent, comme dans A halál kilovagolt Perzsiából, le monologue du narrateur-écrivain, observant de l’extérieur avec une objectivité crue et une précision inquiète les effets sur lui des différentes phases de différentes passions, comme de sa dépendance à l’alcool.
 

page précédente