GYÖRGY, Mátyás

1887, Szabadka – 1944, ?

Après un recueil parnassien publié par Nyugat, il se rapproche de Kassák et collabore aux revues A Tett et Ma. Il émigre à Vienne après la chute de la République des Conseils. De retour à Szabadka dans le courant des années 1920, il publie dans la revue A Híd. En 1944, il est déporté par les nazis.
 

page précédente