GRENDEL, Lajos

1948, Léva

Écrivain et critique. Après un très bref passage en politique (il fut député après la révolution de velours de 1989), il se consacre entièrement à ses activités d’écrivain et d’éditeur. Il codirige en effet à Pozsony (Bratislava) à partir de 1991 la fameuse maison d’édition Kalligram qui publie des livres en hongrois et en slovaque, ainsi que la revue du même nom. Ses nouvelles et ses romans évoquent la situation et les problèmes de la minorité hongroise de Slovaquie, dans une prose pleine d’un humour vif, tantôt ironique, tantôt absurde, et riche en digressions, lesquelles consistent en remontées dans des époques plus ou moins lointaines ou dans des analyses contradictoires, par les différents personnages, d’une même situation : « terreau où se fortifie le doute, méthodique à sa façon (ironie garantie), bousculant le conformisme, les conventions, l’histoire telle qu’elle s’oublie, l’identité-bloc ; où l’on devient narrateur intempestif, s’il s’agit de tirer son propre fil de vie d’une pelote parfois inextricable...» (Ghislain Ripault).
 

page précédente