GÁBOR, Áron

1911, Kaposvár – 1982, Saarbrücken

Secrétaire de la Croix-Rouge hongroise, Áron Gábor est arrêté en Hongrie en 1945 et déporté en 1948 au camp de Kouzbass en Sibérie. De retour en Hongrie en 1960, il fuit le pays pour s’installer à Munich en 1965. Son livre est un des témoignages littéraires d’un Européen sur le Goulag.
 

page précédente