FERDINÁNDY, György

1935, Budapest

« Je fais partie de cette génération de la littérature hongroise qui, après la révolution de 1956, a fait ses études en Occident. (...) Depuis 1964, j’enseigne à Puerto Rico. Complètement isolé du reste du monde, je rédige deux fois chacun de mes manuscrits : en hongrois d’abord, en français ensuite ». (Auteurs hongrois d’aujourd’hui, 1996) Longtemps publié par des éditeurs de l’émigration hongroise puis par des maisons d’éditions francophones, ses livres paraissent en Hongrie à partir de 1988.

page précédente