BORNEMISZA, Péter

1535 , Pest – 1584, Rárbok (Rohrbach)

Péter Bornemisza fut l’écrivain le plus important de la période de la Réforme en Hongrie. Après avoir étudié à Padoue, Vienne et Wittenberg, il devint en 1564 le précépteur du futur poète Bálint Balassi. Exerçant par la suite la profession de prédicateur, il mena d’âpres combats contre l’Eglise catholique et les autorités féodales qu’il attaquait dans ses écrits comme dans ses discours. « Il est remarquable à la fois comme poète, auteur de pièces de théâtre et écrivain. Il me faut te quitter, son poème le plus émouvant, fut écrit en 1556, au moment où il se rendait à l’étranger. C’est à Vienne, en 1558, qu’il entreprit la traduction d’Électre de Sophocle, d’après l’original grec, mais adaptée à la vie hongroise. A la fin de son existence, il écrivit surtout des sermons, réunis en plusieurs volumes. C’est en 1578 qu’il publia les Tentations diaboliques, sorte d’annexe à ses sermons, ouvrage qui devait déchaîner un immense scandale ». (Klaniczay, 1981)
 

page précédente