BETHLEN, Kata

1700, Bonyha – 1759, Fogaras

« Kata Bethlen, proche parente du mémorialiste Miklós Bethlen, passa sa vie dans ses terres de Transylvanie. Protestante, elle eut une existence pleine de conflits nés de sa fidélité opiniâtre à sa religion. Contrainte d’épouser un catholique, elle se vit exposée à des tracasseries de la part des prêtres, des jésuites et de ses proches, tracasseries qui eurent pour effet de renforcer encore en elle une persévérance indéfectible, ainsi qu’une profonde hostilité à l’égard de son entourage. Ce sont les orages et les crises intimes de cette vie apparemment calme, sans incidents, qu’elle a relatés avec maîtrise et un sens psychologique très fin dans son Autobiographie ». (Klaniczay, 1981)
 

page précédente