BARTA, Sándor

1897, Budapest – 1938, Moscou (?)

Poète, écrivain, éditeur. Commis libraire, il rejoint le cercle Galilée, composé d’étudiants de la gauche radicale. Ses premiers poèmes paraissent dans la revue Ma de Lajos Kassák. En 1919, son recueil de poèmes Drapeau rouge voit le jour. Après la chute de la République des Conseils, il émigre à Vienne, où il devient membre de la rédaction de Ma. En 1922, il rompt avec Kassák et fonde sa propre revue activiste, Akasztott ember (Le Pendu), bientôt suivie d’une autre, Ék (Coin). Il entre au parti communiste et s’installe à Moscou en 1925. Il participe à la fondation du Syndicat international des Ecrivains révolutionnaires. Il meurt victime des purges staliniennes. (Marc Martin, Mélusine, 1995)
 

page précédente