BÁNFFY, Miklós

1873, Kolozsvár – 1950, Budapest

Écrivain, dessinateur, homme politique. Originaire d’une famille de l’artistocratie transylvaine, il commence sa carrière politique en exerçant diverses charges, puis comme député. Il est intendant du théâtre national et de l’Opéra de Budapest de 1913 à 1918 (défendant alors la représentation des œuvres de Bartók) et ministre des Affaires étrangères du gouvernement Bethlen de 1921 à 1922, participant en cette qualité aux conférences internationales qui font suite à la guerre. De retour en Transylvanie en 1926, il joue un rôle important dans la vie culturelle et littérature hongroise. C’est dans les années 1930 qu’il écrit sa célèbre trilogie transylvaine, ample récit de la fin d’un monde. Engagé pendant la Seconde Guerre mondiale dans différentes tentatives diplomatiques, il meurt à Budapest en 1950 dans une grande pauvreté, après avoir expérimenté de nouvelles formes littéraires et travaillé à ses mémoires. En tant que dessinateur, il a illustré les œuvres littéraires de quelques uns de ses contemporains (Béla Balázs, Áron Tamási), et publié en 1922 sous le nom de Ben Myll un album de caricatures d’hommes politiques hongrois et européens sous le titre – en français – de Fresques et frasques (rééd. en 2006).
 

page précédente