BALÁZS, Béla

1884, Szeged – 1949, Budapest

Après des études de lettres et de philosophie à Budapest et à Berlin, il collabore à la revue Nyugat avec des poèmes et des drames à la croisée de l’expressionnisme et du symbolisme. C’est dans ce climat d’effervescence intellectuelle et de dialogue entre les arts qu’il se lie avec Zoltán Kodály et Béla Bartók. Béla Balázs signe le livret du Château de Barbe-Bleue, l’unique opéra du compositeur, et l’argument de son ballet Le Prince de bois. Après la chute de la République des Conseils, à laquelle il avait pris part, Béla Balázs émigre à Vienne puis à Berlin. Il mène des recherches et publie en allemand sur les questions esthétiques et théoriques du cinéma des ouvrages qui ont fait date. Il participe aux scénarios de plusieurs films célèbres, tels que L’Opéra de quat’sous d’après Brecht (1930) ou La Lumière bleue (réal. L. Riefenstahl, 1932). De 1932 à 1945, il enseigne à l’Académie du cinéma de Moscou. De retour en Hongrie, il collabore au scénario du film Valahol Európában (Quelque part en Europe, réal. G. Radványi, 1946), publie des poèmes et une autobiographie.

page précédente