ANONYMUS

 XIIe-XIIIe siècles

On sait peu de choses d’Anonymus, qui fut vraisemblablement (après avoir étudié à l’université, en France ou en Italie) un chroniqueur puis un haut dignitaire de l’Eglise sous le règne d’un des souverains de l’époque (Béla II ou Béla III).« Comparé à ses prédécesseurs, Anonymus fut un écrivain très érudit, conscient de sa valeur », qui se référait à des sources étrangères et des modèles littéraires, ce qui explique que son œuvre soit « un mélange complexe et compliqué de faits authentiques, d’événements restés présents dans la mémoire du peuple, et aussi de détails fournis par son invention ». Ainsi, « son histoire romanesque de la conquête du pays par les ancêtres des Magyars devait devenir, dès le XVIIIe siècle, une source d’inspiration pour un grand nombre d’ouvrages littéraires hongrois ». (Klaniczay, 1981)

page précédente