L'Orpheline de Sándor Márai 

L'Asiathèque, 2018
Traduit par Catherine Fay
Direction, préface : András Kányádi

"Au demeurant, tout roman est autobiographique, même Guerre et Paix."

Interview avec Ferenc Temesi et extraits de son roman Por dans la traduction de Patricia Kempf, premier prix du concours de traduction de l'Institut hongrois (2018).